Disponible

Tarpon 6,00m SUZUKI 150

 

Équipé d'un GPS/SONDEUR Humminbird dernière génération et avec ses 6,40 m, le DV-60 est certifié C. Sa flottabilité est remarquable avec une homologation à 16 passagers et une charge utile fixée à 1 700 kg ! Rappelons que les Tarpon sont équipés de flotteurs en PVC de chez Melher Texnologies, assemblés à chaud, et d'un plancher en bois stratifié, permettant un agencement de cockpit sur mesure. Les éléments de pont, tels que la console et le leaning-post (avec petit sac de rangement amovible) sont solidement boulonnés sur des inserts placés sous le pont. Notons également la quille dotée d'une ferrure en inox et le tableau arrière protégé de la platine de fixation du moteur par une contreplaque en aluminium. Les passavants de 35 cm, de part et d'autre de la console, assurent des déplacements faciles sur un pont de plain-pied, jusqu'au coffre à mouillage (sans passe-ligne !). Le tableau arrière intérieur abrite la batterie. Autre point positif : le réservoir fixe étant situé sous le pont, et son nable de remplissage à l'avant, la console propose un volume de rangement appréciable. Enfin, le tableau de bord est relativement spacieux, permettant de disposer lisiblement les instruments moteurs, le sondeur et le GPS trouvant place sur leur étrier, à l'abri du haut pare-brise. C'est l'heure de mesurer le potentiel de ce semi-rigide léger et bien motorisé (150 chevaux, soit la puissance maxi homologuée)… Le vent s'est bien levé, et pour les mesures, nous sommes contraints de longer la plage (chut !), pour bénéficier de conditions acceptables. De toutes manières, nous allons vite constater qu'il est impossible d'exploiter à fond cette puissance plus au large, où les 4 à 5 beauforts transforment le petit clapot (40 cm) en houle agressive (1 à 1,20 m). Après trois ou quatre runs à fond, à la recherche du réglage optimal du trim, afin de maintenir le DV-60 en équilibre sur sa quille, le GPS enregistre 42,9 nœuds à 6 000 tr/min. Bon résultat … Il est vrai qu'on pouvait s'y attendre en relevant les chronos d'accélération avec seulement 2"8 pour déjauger et 4" tout rond pour franchir les 20 nœuds ! Le rapport poids/puissance aiguisé se traduit presque par une surmotorisation avec le150… La récompense se situe principalement au niveau des rendements, avec 1,10 mille/litre pour 30,8 noeuds à 4 500 tr/min et, surtout, un super 1,40 mille/litre à 24,2 nœuds (3 500 tr/min) ! Délicat à maîtriser lorsqu'on utilise toute la puissance, le DV-60 s'avère agréable à piloter sur les régimes intermédiaires, et sans doute plus encore avec deux ou trois équipiers de plus à bord (nos essais se font à deux), le chargement lui conférant certainement plus de stabilité. Face à la vague, le Tarpon sait se montrer confortable, retombant en souplesse, avec un bon équilibre longitudinal. La stabilité de cap est bonne avec mer de face et de travers, un peu moins avec mer d'arrière, la poupe ayant tendance à se dandiner un peu. Sain et précis en virage, le DV-620subit une légère perte de motricité, l'hélice entrant en ventilation lors des remises de gaz franches, volant braqué serré.

 

Contact

Histoire d'eau

ADRESSES

route du ter, les 4 chemins
56870 BADEN
- - - - - - - - - - Base principale de départ des bateaux
Port Blanc - Baden
07 71 869 111
* Champs Obligatoires
En soumettant ce formulaire, j'accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter, dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande de contact.

Informatique et libertés

Les informations qui vous concernent sont destinées à un usage interne et ne seront en aucun cas transmises à des tiers.
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés").
Pour l'exercer, adressez-vous à Histoire d'eau, route du ter, les 4 chemins 56870 BADEN ou par e-mail : contact@histoire-deau.bzh.